Coupe du Monde 2022 : Voici les interdictions au Qatar

0
39

La grande messe du football se tiendra cette année en sol Qataris du 21 Novembre au 18 Décembre. Pays Arabe avec une population majoritairement musulmane,  le Qatar a fixé des interdictions qui ne font forcement pas des heureux.

C’est la presse anglaise en général, et le média Daily Star en particulier qui a annoncé que l’émirat interdit les relations sexuelles entre les personnes non mariées pendant la Coupe du monde 2022. Dès lors, pas de coup d’un soir au Qatar ; les relations sexuelles hors mariage sont interdites lors du tournoi au risque d’une peine de prison allant jusqu’à sept ans. Une annonce qui a fait les choux gras de la presse sportive mondiale. En réalité cette interdiction n’est pas la seule qu’a imposée le pays hôte de la compétition. L’homosexualité y est illégale. Les responsables de la FIFA ont été prévenu qu’il n’y aurait « aucune exception ». C’est donc dire qu’aucune propagande du mouvement LGBT quel que soit la forme, l’individu ne sera tolérée. Pour Oliver Bierhoff l’ancien international de football et actuel directeur de la Fédération allemande du même sport : « le traitement des homosexuels (au Qatar) est absolument inacceptable ».

Coupe du monde sans homo ni sexe! Mais aussi sans fête et sans alcool ! En effet, au-delà du sexe et du mouvement LGBT, pour la première fois depuis sa création, la Coupe du monde se tiendra dans un pays musulman, où l’accès aux boissons alcoolisées est pour le moins restreint. A ce propos les dirigeants du Qatar nuance tout de même ; l’alcool sera disponible dans les lieux «destinés aux supporteurs». Lors de la Coupe du monde des clubs 2019 que le Qatar avait accueilli, une fan zone de 45 000 personnes avait été mise en place dans laquelle de l’alcool était en vente. Les dirigeants du pays hôte de la coupe du monde entendent donc réédité le système de fan zone « sur mesure » où l’alcool peut être vendu de façon extrêmement contrôlé. Par contre,  les responsables de la police Qataris préviennent : « il n’y aura pas de fête du tout, vraiment. Tout le monde doit garder la tête froide, sauf s’il veut risquer de se retrouver en prison (…) Les supporters doivent être préparés. ». Sont également interdits : les tenues féminines qui ne couvrent pas les épaules, les jupes au-dessus du genou, les décolletés profonds et les vêtements moulants !

 Il y a quelques semaines lors d’une conférence de presse, Sheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani l’émir du Qatar expliquait que « nous vivons tous sur une même planète, mais chacun de nous a des cultures différentes. Nous accueillons tout le monde, mais nous attendons et nous voulons aussi que les gens respectent notre culture ».  

Lionel KANA