Le premier Camerounais Doyen de la prestigieuse Faculté des sciences sociales de l’Université grégorienne est décédé le mercredi 13 octobre 2021

Pâques du Père Jacquineau Azétsop, S.J.

Jacquineau Azétsop S.J., doyen et professeur de la faculté des sciences sociales, est retourné à la maison du Père le 13 octobre 2021 à Rome. Ses obsèques seront célébrées,le samedi 16 octobre, à 10 heures, en l’église Saint Ignace de Rome.

Service Français-Afrique

En septembre dernier, avec l’apparition de symptômes de graves problèmes de santé, le Père Père Jacquineau Azétsop a été admis à l’hôpital de Rome où il a subi une délicate opération d’urgence. «Nous avons tous été témoins de la générosité avec laquelle le Père Azétsop a dirigé la Faculté des Sciences Sociales, sans mesurer son énergie et son temps dans cette mission qu’il a vécue avec un profond engagement et un grand sens des responsabilités», a écrit le Recteur de l’Université Pontificale Grégorienne de Rome dans sa Lettre à la Communauté Universitaire. «En ce triste moment, j’adresse mes sincères condoléances aux professeurs, maîtres de conférences et étudiants de la Faculté des sciences sociales et à sa famille, ainsi qu’à tous ceux qui l’ont connu et en gardent un souvenir vivant. Nous confions le Père Azétsop au Seigneur, comme une manifestation de notre gratitude pour son service créatif à l’Eglise et pour son enseignement dans notre Université et dans diverses institutions à travers le monde».

Biographie

P. Azétsop est né à Douala (Cameroun) le 2 mars 1972. Il est entré dans la Compagnie de Jésus le 22 septembre 1993 et a été ordonné le 21 juin 2003. En 1997, il a obtenu une licence en philosophie à la Faculté de Philosophie Saint Pierre Canisius, Kinshasa (RD Congo), en 2002 une licence en théologie au Hekima University College à Nairobi (Kenya), puis une licence en théologie à la Weston Jesuit School of Theology à Cambridge (USA). En 2007, il a obtenu son doctorat en éthique sociale et religieuse de la Boston College School of Arts and Sciences (États-Unis) avec une thèse intitulée «Structural violence, population health and health equity in Africa», publiée intégralement en 2010.

A la Grégorienne

Arrivé à l’Université pontificale grégorienne en septembre 2014, où il a commencé son premier cours sur la violence structurelle et le VIH et le sida, il avait été nommé l’année suivante professeur extraordinaire à la faculté des sciences sociales. Déjà membre de la Commission mise en place pour reformuler les objectifs de la Faculté, il a été nommé doyen le 18 mai 2016 et reconduit à ce poste pour les trois années suivantes. Avec le P. Fernando de la Iglesia Viguiristi, il avait été le promoteur de l’initiative visant à développer une proposition de programme académique pour l’obtention de la Licence en Leadership et Management, parcours académique inauguré le 7 octobre dernier.

Source: Vatican News