Certains cadres à l’instar de l’attaquant Camerounais Eric Maxime Choupo Moting sont des principaux absents des dernières sélections dans la tanière de l’équipe nationale du Cameroun. Pour certains analystes sportif, cette absence affecte de manière sensible les chances de la nation vert rouge jaune de se qualifier pour la coupe du monde Qatar 2022, et rappelle les tristes souvenirs de 2018.

Des justificatifs qui semblent ne pas convaincre le large public sportif

Pour leur deuxième match comptant pour les éliminatoires de la coupe du monde de football 2022, qui se jouera au Qatar, les lions indomptables du Cameroun se sont incliné 02 buts contre 01 face aux éléphants de la Côte d’ivoire. C’était lundi dernier 06 septembre 2021. Pour certains analystes, les coéquipiers d’Aboubacar Vincent avaient pourtant les éléments et les arguments nécessaires pour venir à bout des éléphants de Côte d’ivoire. Mais le staff technique, chapeauté par le sélectionneur Toni Conçecao a opté pour une autre approche tactique qui malheureusement ne leur a pas porté chance. La liste des onze entrants proposée par le sélectionneur a beaucoup fait coulé d’encre et de salive. Au cœur de cette polémique, l’absence d’Eric Maxime Choupo Moting, sociétaire du Bayerm Munich en Allemagne. Après trente minute de jeu la défaite était consommée via un doublé du prodige ivoirien Sébastien Haller (20ème et 29ème minute de jeu), le but Camerounais à la 61eme minute ne suffira pas pour renverser la tendance.

Durant la conférence de presse d’après match, interrogé sur ses choix techniques et tactiques notamment celui de faire jouer des joueurs dont les performances en club sont critiquées, au détriment des meilleurs, le sélectionneur Toni Conceçao a déploré la qualité de la pelouse ivoiriène, qui l’a obligé à protéger la santé de ses stars et professionnels de haut niveau qui ne sont pas habituées à jouer sur ce genre de pelouse même au risque de perdre trois points et de ne pas se qualifier pour la coupe du monde des Quatar 2022. Un argument qui n’est pas du tout du gout des nombreux supports donc les réactions sur la toile semblent liés ce choix à l’ambiance de népotisme, des règlements de comptes que nous a souvent servit la Fecafoot dans le passé. Un cas revient dans les réactions des internautes: l’absence de l’ex capitaine des lions indomptables Eric Maxime Choupo Moting, qui après avoir perdu son brassard de capitaine est entrain de perdre sa place de titulaire.

Eric Choupo Moting (à gauche) et Neymar du PSG

Évocation….

En effet, en prélude à la rencontre du 12 novembre 2020 passée opposant le Cameroun au Mozambique, un match comptant pour la 3e journée des éliminatoires CAN 2022, une convocation avait été adressée par la Fécafoot à l’international Camerounais Eric Maxime Choupo Moting qui à cette époque était sociétaire du Paris Saint-Germain. En réponse à cette convocation, le capitaine de l’équipe nationale du Cameroun avait opposé une fin de non-recevoir. Une réaction qui à cette période avait fait les choux gras de la presse locale et internationale. Au cour des regroupements qui on suivi, il n’a plus été appelé. La version officielle pour expliquer son absence a été donnée à la presse par l’agent de liaison de l’équipe nationale du Cameroun Ferdinand Mokota. Choupo n’avait pas rejoint le groupe parce que son billet d’avion n’était pas arrivé à temps. Joueur privilégié du public grâce à ses distinguées compétences, Eric Maxime Choupo Moting a déjà vécu une expérience similaire lors des éliminatoires de la CAN Gabon- Guinée 2012, au stade Amadou Ahidjo de Yaoundé, l’entraineur de cette époque, l’Espagnol Javier Clemente avait alors demandé son remplacement. Une décision peu apprécié par les supporters qui avait enrainé une indignation générale dans le public présent au stade conduisant Samuel Eto’o alors capitaine à l’époque, a s’interposer en médiateur pour calmer la foule de fans. Son absence au moment ou la sélection nationale à le plus besoin de tous ses talentueux fils intérroge le public sportif camerounais sur l’atmosphère ambiant au sein de la tanière. Toutefois, les camerounais déjà habitués aux incidents à rebondissements dans leur équipe nationale espèrent revoir Eric Maxime Choupo Moting dans les stades aux couleurs nationales dans les prochaines confrontations.