Ce soixante-quinzième anniversaire célébrée en grande pompe dans la communauté des Oblats de Marie Immaculée a été l’occasion de faire de nouveaux missionnaires à travers les professions religieuses et les ordinations sacerdotales.

Comme annoncé, le programme du Jubilé prévoie deux grandes célébrations en deux journées : Les professions religieuses, ce jour, et les ordinations presbytérales, le samedi 11 septembre 2021. C’est donc une trentaine de jeunes qui se sont engagés temporellement et définitivement dans la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée. Une Vingtaine de candidats aux premiers vœux demandent et reçoivent d’être admis comme membres de la Congrégation des Oblats de Marie Immaculée. Sept autres candidats, en faisant les vœux perpétuels, demande la grâce de servir Dieu tout au long de leur vie dans cette famille des Oblats de Marie Immaculée. Tout ceci s’est passé en présence des pères provinciaux du Cameroun, de France, de la délégation du Sénégal et d’une centaine de prêtres Oblats et des prêtres diocésains de l’archidiocèse de Garoua. Les fidèles laïcs, nomment les familles des jeunes professes n’ont pas manqué le rendez-vous.

Dans son homélie de circonstance, le père Vincent, provincial de France disait : « En faisant les voeux, les missionnaires de Marie Immaculée font une Oblations. Ils se rendent disponibles pour suivre le Christ dans la liberté et la chasteté ». Il ajoute: « Être pauvre de cœur, c’est être capable de voir les autres comme des frères à aimer et non comme des sujets de possession. Car c’est à Dieu qu’appartient le Règne et la gloire ». Le prédicateur renchérir en disant: Pauvre, c’est être sain, c’est pouvoir gérer l’argent en communauté. La pauvreté renvoie donc à l’interdépendance ». Voulant tout dire des conseils évangéliques, le père Vincent conclue  » L’obéissance, c’est reconnaître les talents que j’ai reçu et obéir aux évêques. Et tout cela n’est possible qu’en priant le Esprit-Saint.

La messe, après les rites de professions religieuses ( l’appel des candidats, la profession religieuse, la signature des documents, la réception de la croix oblate, de l’habit et de la constitution), va suivre son cours comme d’habitude. Les réjouissances populaires suivront dans les quartiers et dans la cours de Eglise.

La prochaine et dernière articulation de ce Jubilé de la présence des Oblats de Marie Immaculée au Cameroun et au Tchad est prévue pour le samedi 11 Septembre 2021 à 10h, toujours à la paroisse Saint-Pierre de Garoua. D’ici là, porter vous bien et vivez dans la paix.

« Ce que tu es est un cadeau de Dieu et ce que tu deviens est ton cadeau à Dieu ».