Photo de famille

La cérémonie d’inauguration présidée en lieu et place du Président de la République par le Ministre d’État, Secrétaire Général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh s’est déroulée ce 25 août 2021 à Yaoundé.

C’est un bâtiment à la façade en verre gris et blanc situé dans le premier arrondissement de Yaoundé, près du Palais de l’unité, qui a réuni ce jour quelques officiels Camerounais. Ce bâtiment doté d’une technologie de pointe symbolise la volonté gouvernementale de moderniser son administration, tel que l’affirme d’ailleurs le Secrétaire Général de la Présidence de la République dans son discours inaugural. Ce cacique du pouvoir de Yaoundé a ajouté dans la même mouvance que le processus de modernisation se poursuivra avec d’autres documents, notamment les documents d’état civil, les titres de séjour, les cartes nationales d’identité.

A l’occasion de cette cérémonie, le SGPR Ferdinand Ngoh Ngoh a reçu son passeport ordinaire produit en 20 minutes seulement. Le document lui a été remis par la Délégué Général à la Sûreté Nationale (DGSN) Martin Mbarga Nguele, pour marquer le début de la cérémonie officielle.  Le centre national de production des passeports biométriques met ainsi fin au calvaire qu’on connu les camerounais durant des décennies.  Tracasseries, lourdeurs administratives, délai très long, restent des tristes souvenirs appartenant au passé, car désormais la célérité est au rendez-vous de la production.

Le Ministre d’Etat, SGPR présente au public son passeport biométrique

A ce sujet, le DGSN a rappelé que le gouvernement a tout mis en œuvre pour offrir aux camerounais un service de qualité. « La technologie du nouveau système favorise un traitement diligent de production des passeports. Il n’est plus besoin de partir de sa ville pour la capitale, tout devient automatique » indique Mbarga Nguele. Pour Labinot Carreti, responsable technique du système de production « Le Cameroun est devenu un exemple technologique de la production des passeports » grâce à la technologie Uncm-Augentic (lien). Le représentant du Chef de l’Etat, quant à lui, a relevé que « cet édifice futuriste participe de la vision du Chef de l’Etat. Ce système innovant offre d’importantes garanties en matière de la protection de la nationalité camerounaise ». Cette opération de production rapide de passeports sera étendue aux dix régions du pays et des représentations diplomatiques du pays à l’étranger.

Ferdinand Ngoh Ngoh, avant de prendre congé de ses collaborateurs, a dévoilé la stèle et coupé le ruban inaugural marquant l’ouverture officiel du Centre National de Production des Passeports Biométriques au grand public. Opérationnel depuis le 1er juillet 2021, cette institution a déjà enregistrée plus de 35 000 demandes d’enrôlement en ligne, soit plus de 1000 demandes par jour. S’imposant sur près de 1000 m2, l’édifice a une capacité de production de 1500 à 2000 passeports par jour.