Cérémonie du tirage au sort à Yaoundé au Cameroun de la CAN 2022 TotalEnergies

C’est au cours d’une cérémonie présidée par le patron de la Confédération Africaine de Football (CAF) que le tirage au sort de la compétition s’est tenue en présence des officiels du Gouvernement camerounais, les représentants des pays prenant part à la compétition et bien évidemment les anciennes gloires du football africain.

Les 24 équipes qui vont se lancer du 9 janvier au 6 février 2022 à la conquête du Trophée de la CAN 2022 ont été dévoilées hier devant les différents acteurs du football africain. En première ligne de cette cérémonie, le Pr Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des sports et de l’Education physique et le Dr. Patrice Motsepe, Président en exercice de la CAF. Dans son propos liminaire, Mouelle Kombi a surtout émis le vœux d’une très belle fête du football africain en terre camerounaise. Pour sa part, Patrice Motsepe, n’a pas manqué de féliciter le gouvernement camerounais pour les efforts consentis dans la préparation de cette compétition majeure; il a implicitement rassuré que le seul plan A et B de l’organisation de la CAN n’a jamais été autre que le Cameroun; et en fin il invitait les hommes d’affaires africains à investir dans le football africain afin qu’il accède à un standard encore plus satisfaisant. Roger Albert Milla, meilleur joueur africain du siècle dernier, deux fois meilleur joueur africain et deux fois meilleur buteur de la CAN, après avoir exposé le trophée mis en compétition, donnait son satisfecit relativement à la phase finale de la CAN tenue à la maison après 50 ans.

Le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, Président du COCAN lors de son allocution

Sur l’estrade du tirage au sort se trouvaient quelques visages qui ont marqué le football africain de leur génération, notamment les camerounais Samuel Eto’o Fils et Gaëlle Enganamouit, l’ivoirien Didier Drogba, le ghanéen Assamoah Gyan et l’Algérien Rabeh Madjer. Le tirage au sort effectué sous la supervision de Samsun Adamu directeur des compétitions de la CAF, indique les différentes poules suivantes. Les Lions Indomptables du Cameroun, favoris de la poule A devront affronter le Burkina Faso, l’Ethiopie et le Cap vert en match de poule. La poule B a pour équipe favorite les Lions de la Teranga. Ces derniers devront s’affirmer sur le Zimbabwe, la Guinée et le Malawi. Le groupe C connait deux géants entre lesquels devra se discuter la première place, à savoir les Lions de l’Atlas du Maroc et les Black stars du Ghana. Ils devront affronter dans la même poule les Comores et le Gabon. Dans la poule D, pour certain connue comme le groupe de la mort, les Super Eagles du Nigéria réussiront-ils à dominer les Pharaons d’Egypte sept fois vainqueurs de la CAN ? Dans tous les cas le passage pour le second tour exige qu’ils rencontrent sur leur chemin le Soudan et la Guinée-Bissau en match de poule. Dans la poule E, toute aussi difficile, les Fennecs d’Algérie détenteurs du trophée devront affronter les Eléphants de Côte d’ivoire, en face desquels la Guinée Equatoriale et la Sierra Léone voudront faire la différence. Dans la poule F en fin, les Aigles de Carthage de Tunisie vont affronter les Aigles du Mali, la Mauritanie et la Gambie.

Samuel Eto’o, au cours du tirage au sort

Au regard de la tendance des enjeux à l’intérieur des poules, Samuel Eto’o ainsi que Didier Drogba trouvent ces dernières équilibrées bien que les équipes favorites aient de quoi faire la différence. Toutefois, le football à l’intérieur des aires de jeu étant souvent plein de surprises, il reviendra à la meilleure équipe de gagner. En somme, cette belle fête offerte hier au Palais des congrès de Yaoundé à tous les amoureux du football, retransmise par la Crtv, la Chaine nationale Camerounaise et reprise par plusieurs autres chaines à travers le monde, a été aussi diffusée via les réseaux sociaux, notamment You tube. Elle n’était alors qu’une avant première de ce que Mouelle Kombi a appelé « moment d’euphorie, de fierté et de dignité pour le continent africain ».