Réception du vaccin Johnson and Johnson

La première livraison de 158 000 doses de vaccins Johnson and Johnson sur les plus de 5 millions commandées par le Cameroun a été réceptionnée le 08 août 2021 à l’Aéroport international de Nsimalen.

Il est 20h30 minutes lorsque le colis contenant les 158 400 doses de vaccins Johnson and Johnson est présenté à l’assistance dans l’une des salles de l’Aéroport international de Yaoundé, Nsimalen. Cette livraison est la première des 5 300 000 doses de vaccin Johnson and Johnson acquises par l’État du Cameroun dans le cadre de l’initiative dénommée AVAT ou encore l’African Vaccine Acquisition Trust ( Fonds Africain pour l’Acquisition des Vaccins) qui réuni la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique, l’Union Africaine, le Centre africain de contrôle et de prévention des maladies et Afreximbank. Le Cameroun reçoit ainsi la livraison inaugurale de cette initiative qui est engagée à travers des achats groupés au bénéfice des pays membres de l’Union Africaine. Au total, ce sont 220 millions de doses de vaccins à injection unique avec possibilité de commande de doses supplémentaires qui seront mobilisées en direction de l’Afrique. Les raisons du choix du vaccin Johnson and Johnson ont été déclinées par Antonio Pedro.

Le Directeur Afrique centrale de la Commission économique des Nations-Unies pour l’Afrique relève que l’un des avantages de ce vaccin est qu’il est à dose unique et de ce fait, les patients n’ont pas besoin de se déplacer une seconde fois pour se voir administrer la dernière dose. Autre chose, sa conservation est aisée et peut se faire même dans des zones rurales en étant stocké dans un réfrigérateur classique. La chargée d’Affaires de l’ambassade des États-Unis, Mary Daschbach, comme le représentant de CDC Afrique le Dr. Mohamed, vont adresser des félicitations à l’endroit du Gouvernement de la République qui ne ménage aucun effort pour faciliter et favoriser l’accès de ses populations aux vaccins. A travers son représentant, CDC Afrique va réaffirmer sa détermination à accompagner le Cameroun dans cette lutte acharnée contre la pandémie du Covid-19.

Pr. Louis Richard Ndjock, SG Minsanté

Le Représentant du Ministre de la Santé Publique, Louis Richard Ndjock, Secrétaire Général du MINSANTÉ va rappeler les actions déjà menées et celles en cours, toutes destinées à susciter l’adhésion des populations à la vaccination en vue d’accroître la couverture vaccinale, mais aussi se prémunir contre la troisième vague de la pandémie portée par le variant Delta déjà présent sur le continent. Il va s’attarder sur la sensibilisation continue, la communication de proximité, l’élargissement de la population cible éligible au vaccin, l’intensification des opérations de vaccination à travers la récente campagne intensive qui a permis de cumuler le nombre total de doses administrées à 390 000. Le Pr. Louis Richard Ndjock va faire remarquer qu’au sortir de cette campagne, il a été observé une adhésion progressive des populations et une reprise de confiance chez le personnel soignant.

Le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique va indiquer que les 158 400 doses de vaccin que reçoit notre pays viennent s’ajouter aux 303 000 doses offertes au Cameroun par les États-Unis via la facilité Covax, le 21 juillet dernier. L’ensemble des 5 300 000 doses de Johnson and Johnson commandées par le Cameroun et qui seront livrées en fonction du taux d’absorption vont coûter environ 40 millions de dollars. Au vu de l’ensemble des efforts déployés pour l’acquisition de cette précieuse solution de protection supplémentaire contre le Covid-19, la Chargée d’Affaires de l’ambassade des États-Unis a exhorté les uns et les autres à saisir cette opportunité pour se faire vacciner. Le S.G va le redire en de termes simples : « Vaccins nous, protégeons nos communauté ».