C’était la nuit du 31 mai 2017, Mgr Jean Marie Benoît Bala alors évêque du diocèse de Bafia disparaissait. Le lendemain, sa voiture était retrouvée sur le pont de la Sanaga avec un bout de papier sur lequel étaient inscrit ces mots devenus tristement célèbre : » Je suis dans l’eau ». Le corps de celui qui était le pasteur du diocèse de Bafia avait été repêché dans les eaux du fleuve Sanaga les jours suivants après une fouille minutieuse par des pêcheurs riverains mobilisés par les autorités civiles et traditionnelles. Si la Conférence épiscopale nationale du Cameroun (CENC) avait rejeté la thèse du suicide de l’un de ses membres réputé pour ses talents de natation, sa discrétion, son humilité et sa vigueur d’âme, les enquêtes ouvertes par les autorités judicaires camerounaises n’ont pas jusqu’ici produit des résultats permettant de clôturer l’affaire. Le lundi 31 mai 2021, les prêtres et fidèles du diocèse de Bafia, réunis autour de leur nouveau pasteur Mgr Emmanuel Dassi Youfang pour une messe commémorative, rendaient hommage à la figure de celui qui fût évêque de Bafia pendant près de 15 ans. Pour faire mémoire de ce grand prélat qui aura marqué les fidèles de son diocèse par sa douceur, sa tempérance et son extraordinaire capacité d’écoute, votre journal vous propose de revoir le documentaire produit par la télévision publique camerounaise la Crtv sur le parcours de Mgr Jean Marie Benoît Bala, « le Don de Dieu ».