Le nouvel Homme Fort du Tchad

0
949

Il s’appelle Mahamat Idriss Déby Itno. il est l’un des fils du défunt Président, Idriss Déby Itno.

Benjamin des généraux militaires tchadiens, Mahamat Idriss Déby Itno est resté un homme très discret, d’ailleurs moins connu que son frère, Zakaria Idriss Déby Itno, également colonel, ex directeur adjoint du cabinet civil à la présidence, et actuel ambassadeur auprès Émirats arabes unis. Élevé par sa grand-mère, le Général Mahamat  a suivi les cours du Groupement des écoles militaires interarmées du Tchad puis a fait un bref passage au lycée militaire d’Aix-en-Provence.

Dès son retour au pays, son père le nomme à la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde prétorienne du régime. En 2010, il reçoit au sein de la DGSSIE le commandement de l’escadron blindé et des gardes du corps. Il est ensuite nommé en 2012 à la tête du groupement numéro 1 de la DGSSIE chargée de la sécurité du palais présidentiel. En 2013, il est affecté au poste de commandant en second des Forces armées tchadiennes en intervention au Mali (Fatim), dans le nord du Mali, sous les ordres du général Oumar Bikomo. Homme de terrain comme son père, il participe à la bataille victorieuse d’Am-Dam, en mai 2009, contre une coalition rebelle menée par Timan Erdimi, dans l’est du Tchad.

de la gauche vers la droite: le Général Bekimo, Le défunt Chef de l’Etat Idriss Déby, et le nouvel homme fort son fils Mahamat Idriss Déby Itno

Mahamat Idriss Déby Itno, 37 ans, prend les commandes du conseil militaire de transition (CMT), institution militaire mise en place dès l’annonce du décès du Président Tchadien ce 20 avril 2021, à 68 ans. Le CMT sensé selon les dire du Porte Parole, gérer le pays pour une période de 18 Mois.  Un deuil national de 14 jours est décrété sur toute l’étendue du territoire.  Un couvre-feu allant de 18 heures à 5 heures du matin est instauré sur toute l’étendue du territoire national. 

Lionel Kana