Le Père Felix Njoku Benedict, Prêtre missionnaire des Oblats de Marie Immaculée sera inhumé ce vendredi 20 Novembre 2020.

« Obsèques… »
Dans un communiqué rendu publique par l’Abbé Philippe Tchimtchoua, responsable de la communication au sein de l’Archidiocèse de Garoua, on apprend que l’homme de Dieu de nationalité nigériane qui devait célébrer bientôt ses 78 ans sera inhumé le vendredi 20 novembre 2020. C’est Mgr Faustin AMBASSA NDJODO, l’archevêque métropolitain de Garoua qui présidera ces obsèques en la paroisse Saint-Pierre de Garoua à 10h heure locale. Une messe qui se tiendra à la fin du presbyterium de Garoua, une rencontre périodique de tous les prêtres autour de leur évêque qui se tiendra du 18 au 20 novembre 2020, au Centre Spirituel Saint Jean-Paul II de Garoua. Rappelons que c’est au matin du 02 Novembre 2020 que le Père Félix Njoku Benedict a été retrouvé mort sur son lit à la Procure des Missions de Garoua. Celui qui était jusqu’à son décès père spirituel au Pré-noviciat des Oblats de Marie Immaculée de Garoua venait d’être affecté au Nigéria à la suite des dernières affectations des prêtres Oblats intervenues dans la Province Cameroun-Tchad-Nigeria. Hélas, il n’y remettra plus les pieds. Le père Félix Njoku Benedict cumulait 37 ans de vie religieuse dont 33 ans de vie de prêtre. Né au Nigéria le 19 décembre 1942, il avait prononcé ses premiers vœux le 08 septembre 1983 dans la congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI). Il fut ordonné prêtre le 07 juin 1987.

Programme des Obsèques du Père Félix Njoku

« Repose in Peace »
La famille catholique en général et celle du diocèse de Garoua en particulier pleurent un serviteur de Dieu, pasteur et homme de foi. La congrégation des Oblats de Marie Immaculée toute entière a été éprouvé par ce décès, mais confie le père Félix à la grâce de Dieu. La famille nucléaire du défunt ne tari pas de larme pour la perte d’un fils, frère et sage. Réagissant au départ pour l’éternité de son confrère, l’Abbé Philippe du diocèse de Garoua réaffirme dans son communiqué l’espérance qui est au coeur de la vie spirituelle du chrétien et de l’Eglise : « dans les funérailles de ses enfants, l’Eglise célèbre, avec foi, le mystère pascal du Christ. Les baptisés en effet, sont devenus les membres du Christ mort et ressuscité (cf Rm 6, 3-11). ». L’Eglise prie pour que les défunts passent avec le Christ de la mort à la vie, qu’ils soient purifiés dans leur âme et rejoignent tous les saints du Ciel, dans l’attente de la résurrection des corps. (cf. Ab. Paul, le dessein de Dieu et les merveilles de son amour miséricordieux, Pierre Téqui, 1976, p. 375). Et le prélat de citer l’Evangile de Marc au Chapitre 12, verset 27 : « Dieu n’est pas le Dieu des morts, dit Jésus, mais le Dieu des vivants». Le programme des obsèques du Père Felix Njoku Benedict prévoit la levée de corps le jeudi 19 Novembre 2020 dès 15heurs 30minutes à la morgue de l’hôpital de la CNPS de Garoua. La veillée avec corps se tiendra le même jour à la paroisse Saint Pierre de la même localité. La mise en terre est prévue pour le 20 novembre 2020 au cimetière des OMI situé non loin de la Procure des missions de Garoua.

Garde son âme dans la paix, près de toi Seigneur.

Lionel KANA