Mgr Roger Pirenne confère la confirmation aux étudiants

0
151

Malgré la poursuite de la propagation de la Covid-19 à Yaoundé, l’archevêque émérite de Bertoua a célébré la messe au cours de laquelle il a administré le sacrement de confirmation aux étudiants, à la paroisse universitaire Saint François-Xavier de Yaoundé, dans le respet des mesures barrières.

Compte tenu de l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans le monde et particulièrement au Cameroun, l’un des pays d’Afrique les plus touchés, l’équation relative à l’admission du sacrement de confirmation aux étudiants catholiques du Centre Catholique Universitaire (CCU), comportait plusieurs inconnues que d’habitude. Sera-t-elle possible cette année? La célébration sera-t-elle ouverte ? Qui la célébrera? sont entre autres préoccupations qui fusaient des incertitudes de la communauté paroissiale. Quelques dimanches avant, les communiqués paroissiaux fixant le jour des confirmations pour le 21 Juin dernier, ainsi que son célébrant, semblaient ne pas convaincre les paroissiens qui sombraient dans l’incertitude que sème un peu partout sur la planète le Covid-19.

C’est ainsi que répondant à l’invitation à lui faite par l’ordinaire des lieux, le Curé de la paroisse estudiantine, le Père Kisito Nantoïlah Matrengar, Msgr Roger se dévoile devant une foule stupéfaite de personnes, revivifiant ainsi la flamme de joie qui dejà perdait en leur chœur sa splendeur. Les disparités qui avaient alors dressé leur nid au sein de la communauté paroissiale, du fait de la difficulté de se projeter dans le lendemain en cette période de coronavirus, ont disparu à la vue de la figure radieuse et souriante de Msgr Pirenne. Cette figure qui, au fond, leur faisait ressentir la confiance de Jérémie « mais le Seigneur est avec moi comme un guerrier redoutable; mes persécuteur trébucheront et n’arriveront pas à leurs fins »(Jr. 10, 11) tel que délivré dans la première lecture de ce dimanche 21 juin 2020.

Chants et danses dans le choeur des quatre chorales de la paroisse à savoir Sacred heart, Our Lady, Saint Francis-xavier et Croix de la paix. Enthousiasme et élégance dans le chœur des confirmants; Joie et satisfaction dans le Chœur des paroissiens venus soutenir spirituellement leur frères, tout ceci dans le respect des règles barrières au coronavirus, notamment: le lavement des mains aux entrées du centre universitaire, masques aux narines et à la bouche sans oublier la précieuse observation de la distanciation physique pendant l’office religieux.

Ladite célébration débute à 10h30 minutes précises heure du Cameroun. L’équipe des célébrants dont Msgr Roger Pirenne est le principal est faite des Pères de la communauté des Jésuites de la maison St François-Xavier à savoir Le Père Curé du CCU, Père Kisito, le Père Alain renard; les Pères de la Communauté de Saint Jean, le Père Verbum Dei qui officie comme aumônier au CCU, le Père Eric.

En début de célébration le Président Délégué du Conseil Pastoral Paroissial Yves Lionel Mbia, porte parole des étudiants, prononce le mot de bienvenu à Msgr qui reçoit favorablement la gratitude des étudiants. Msgr Roger en prédicateur infatigable repose son homélie sur une invitation à faire confiance en Dieu dans les situations même les plus difficiles, cette confiance qui berce l’esprit dans l’amour de Dieu quelque soit la douleur que génère la situation.

Après l’obtention du sacrement de confirmation, le porte parole des nouveaux confirmés ayant pour nom de promotion « les disciples du sacré-cœur de Jésus » en la personne de Joel Ntsama, a prononcé le mot de toute la promotion dans lequel il affirmait devant Dieu et les hommes l’engagement de la promotion à vivre les vertus du cœur sacré du Christ Jésus. La remise des cadeaux à l’hôte du jour s’est faite dans un grand faste. Ladite célébration a pris fin à 13h30 minutes. En cette période de coronavirus où aucun cocktail ne pouvait être donné à l’échelle communautaire, aucune salutation, encore moins d’embrassades ne pouvait être possible, la communauté paroissiale du Centre Catholique Universitaire se souviendra toujours de cette occasion particulière dans son histoire.