20 mai 2020: S’achemine-t-on vers une célébration sans festivité?

0
657

Alors que l’effectif des cas positifs a franchi la barre de 1000, le Chef de l’Etat a rendu public le thème qui conduira la 48e édition de la fête nationale du 20 mai au Cameroun.

« Tous unis face à la pandémie du Covid-19, pour un Cameroun résilient, résolument tourné vers la paix, la stabilité et le développement économique. » Tel est le thème qui guidera les festivités du 20 mai 2020 dans le pays de Paul Biya. Cette information vient mettre fin aux supputations déjà avancées par l’opinion nationale sur la probabilité de la non célébration de l’unité nationale du Cameroun. Pour les uns, la mesure relative à la distanciation sociale annule par le fait même le faste auquel nous a habitué la fête du 20 mai, pour les autres la tenue de cette festivité accroîtra le taux de contamination. Même si ces positions ne sont pas à négliger, le Président Paul Biya, en sa qualité de Chef Suprême des armées a tenu à ce que cette célébration se tienne.

Une célébration socialement distante?

Le Covid-19 n’a pas dit son dernier mot au Cameroun. Sur le territoire national, même si les villes métropolitaines (Douala et Yaoundé) sont les plus touchées, laissant encore hors de portée l’arrière pays, les citoyens de tout bord sont encore envahis par la psychose que leur inflige la pandémie. Les statistiques figurant dans le site du minsanté ce mercredi 22 avril (12h56) indiquent le nombre de cas confirmés à 1163, cas guéris 329, cas décédés 43. Les mesures barrières à la propagation du coronavirus restent en vigueur sur le triangle nationale, entre autres, les regroupements réduits à moins de cinquante personnes, l’observation d’un mettre d’écart entre les individus, la fermeture des établissements scolaires sur tout l’étendu du territoire. toutes ces mesures barrières nous laissent penser que toutes les fractions sociales ne prendrons pas parts aux mouvements d’ensemble coordonnés dans le défilé du 20 mai, notamment les écoles inférieures et supérieures, vu que les ordinaires des lieux sont en congé probablement jusqu’au premier juin 2020.

Dès lors, il faut s’attendre à un défilé limité exclusivement aux militaires et aux partis politiques, aux tribunes pleines de quart et surtout à une cérémonie de moins de deux heures de temps, car le « restez chez vous » qui traduit le confinement reste l’un des vaccins préventifs les plus indiqués.