Le vice du racisme, un péché contre l’humanité !

0
612

Les noirs d’Afrique subissent le racisme de toute sorte, de l’orient en occident. Alors que l’univers footballistique européen s’était particulièrement illustré par des propos racistes à l’encontre des joueurs noirs qui évoluent sur le vieux continent, la crise sanitaire covid-19 renseigne que le racisme anti noir dans le monde de sport n’était qu’un arbre qui cachait la forêt.

Le covid 19 révèle une haine qui a atteint son paroxysme à l’encontre des Noirs. Même le monde scientifique n’en est pas épargné. La vidéo balancée sur les réseaux sociaux montrant deux médecins français qui veulent expérimenter le vaccin contre le Covid-19 en Afrique subsaharienne ; par une drôle de comparaison avec les prostituées chez qui les expériences médicales sur le VIH ont été effectuées, les considérant plus exposées au sida  que le reste de la société, illustre ce phénomène.  

Quelle contagion ! Ce désamour que subit la race noire est désormais enregistré en Chine, un pays réputé comme un grand partenaire voire ami du continent noir au cours des dernières décennies. Refoulés des hôtels, mis à la porte de leurs logements, arrêtés de manière arbitraire, tel est le sort qui a été réservé aux africains ces derniers jours dans la métropole de Caton, en Chine. « J’ai dû dormir sous un pont pendant quatre jours sans rien à manger. Je ne peux même pas acheter de nourriture, car aucun magasin ou restaurant ne m’accepte. » Affirme  Mathias, un étudiant ougandais se confiant à l’AFP. 

 Un nombre important d’africains vivant en Chine ont dénoncé le sort discriminatoire qui leur est affligé avant que l’Union Africaine ne se saisisse du dossier : « mon bureau a invité l’ambassadeur de Chine auprès de l’UA, M. Liu Yuxi, pour exprimer notre extrême préoccupation face aux allégations de mauvais traitements infligés aux africains à Guangzhou et a appelé à des mesures correctives immédiates.» a indiqué Moussa Faki Mahamat sur son compte Twitter.

Les représailles ne sont pas africaines. Malgré toutes les discriminations que les Noirs ont subis et subissent dans la société dite moderne, à cause de la couleur de leur peau, les pères de l’humanité n’ont jamais cédé à la violence, ni aux représailles.