Nécrologie : l’artiste musicien camerounais Ntoumba Mika n’est plus

0
1701

L’auteur du titre à succès « l’homme est mauvais » a rendu l’âme le lundi 17 février 2020 à Paris de suite de maladie.

Il aurait fallu plusieurs heures avant qu’on accepte le départ de l’artiste musicien Ntoumba Minka. Alors que la triste nouvelle de son décès se propageait à pas de géant dans l’environnement numérique, et même dans certains médias locaux, des collègues et proches de Ntoumba Minka continuaient de démentir. « Bonsoir à tous. Juste pour rassurer l’opinion publique sur la rumeur qui défile sur les réseaux sociaux annonçant le décès de l’artiste Ntoumba Minka pour dire que jusqu’à présent, Ntoumba n’a pas encore rendu l’âme mais se trouve dans un état très très critique », a écrit le musicien Tsimi Toro dans un post sur  son mur Facebook. Aussi,  plusieurs messages semblables ont été relayés dans le même temps. La nouvelle sera finalement confirmée quelques heures plus tard, laissant sans voix les fans et les proches de l’artiste qui jusque-là espéraient que ce soit une rumeur. Il s’en  est allé, succombant à une maladie contre laquelle il se battait depuis des mois. Jean-Claude Ntumba Mika rend l’âme à Paris en France, où il avait été évacué par sa famille en janvier dernier, pour des soins médicaux.

Le virtuose de la guitare bass était un homme calme et discret. Auteur de plusieurs titres à succès, il comptait à son actif nombre d’albums. Il a également accompagné en qualité de bassiste, plusieurs artistes de renom parmi lesquels, Meiway de la Côte d’Ivoire et Awilo Longomba du Congo Kinshasa. Les toutes premières notes de bass du coupé décalé de feu Doug Saga, feu Dj Arafat ou encore de Dj Jacob au début des années 2000, portent aussi sa signature. L’univers musical camerounais perd un génie qui  s’en va laissant derrière lui de nombreux projets inachevés.