Lions indomptables: Le temps du dialogue

0
1224

Le sélectionneur  de l’équipe nationale de football du Cameroun, veut mettre sur pied une équipe  capable de remporter tous les matchs qu’il aura à livrer. Voilà pourquoi il n’hésite pas à aller à la rencontre de tous ceux qui pourraient  lui permettre de facilement atteindre cet objectif.

Dans une interview accorder à orangefootballclub.com en décembre 2019, le nouveau sélectionneur des lions avait affirmé que l’un des ses vœux les plus chères étaient de faire revenir ces deux défenseurs centraux : NICOLAS NKOULOU du Torino FC en Italie, et JOEL MATIP de Liverpool en Angleterre. Deux mastodontes de renommées internationales qui ont quittés la sélection nationale dans des conditions pas très reluisantes.

  Le vendredi 7 février 2020, Toni Conçeicao, accompagné de deux de ses adjoints, ont fait le déplacement pour Turin en Italie où ils ont rencontré celui-là qu’on appelait à un moment, très respectueusement NICO quand il se trouvait dans la tanière. L’entretient portait essentiellement sur le retour de ce joueur en sélection. On se souvient que après nous avoir donné la coupe d’Afrique grâce à son but face à la redoutable équipe d’Egypte au Gabon en 2017, Nicolas Nkoulou , ex patron de la défense à cette époque, avait évoqué les raisons officielles qui l’amenait à mettre une pause à sa carrière internationale pour se concentrer sur sa carrière professionnelle.

 Conscient de ce que cette pause a assez duré, les autorités et certains Camerounais rencontrés dans les rues de la capitale, pensent qu’il serait de bon aloi qu’il reprenne du service. Peut-être que cela ne se fera pas sans condition, au regard des raisons officieuses qui l’avaient amené à prendre cette triste décision pour les Patriotes.

Une autorité sapée

Nommé en février 2016, l’ex sélectionneur des lions indomptable le Belge HUGO BROSS, avait pris les rennes de l’équipe et avait avec lui une stratégie incomprise tant pour les annalistes que pour les profanes. Ses choix très souvent critiqués, avaient créé de vives tensions et des divisions au sein de l’équipe. souvenons nous des confessions de l’international camerounais Petrus BOUMAL qui laissaient penser à une histoire de marchandage de place au sein même de cette sélection. Le temps de jeu, le championnat dans lequel on évoluait et l’expérience en sélection ne valaient plus rien, quand on n’était pas en phase avec le staff technique. Le respect a foutu le Camp quand les joueurs qui jouaient à peine la deuxième division, étaient sur le terrain au détriment des joueurs confirmés de la première division évoluant dans le même pays, et parfois dans les pays où le championnat est plus huppé. en certaine circonstance, il fallait trouver des raisons et des stratégies pour justifier cette mascarade. Un joueur de 27 ans, rempli d’expérience et pétri de talent devenait subitement âgé pour faire parti de la sélection, entraînant tout azimut les moqueries et les railleries de la part de tout le monde.C’est probablement tout cela qui a amené Nicolas Nkoulou, le trois national à appuyer sur pause, le temps d’y voir plus claire. la volonté du sélectionneur déjà exprimé, nous comptons sur le nationalisme des joueurs sus cités, pour rejoindre l’équipe fanion et donner l’occasion aux autres joueurs et à toute la nation de savoir que le vérité fini toujours par triompher.

Georges Guiderand Tadjeuteu