Kobe Bryant : décès d’un fervent catholique

0
847

Le célèbre basketteur Kobe Bryan est décédé dans un crash d’hélicoptère. les circonstances du décès de cette star de la balle orange restent à élucider. Toutefois , la vie et  la mort de celui qui ne cachait pas son adhésion à la foi catholique  nous interpellent à plus d’un titre. 

« Kobe le Catholique »

Né le mercredi 23 août 1978 à Philadelphie, le jeune Kobe Bean Bryant est élevé dans une famille catholique. Adulte, en 2001, il épouse Vanessa Laine à l’église catholique de St Edward en Californie. Deux ans après, alors au top de sa carrière, il commet l’erreur de sa vie. Accusé de viol, il avoue avoir eu des relations sexuelles avec la femme en question, mais nie le viol. L’affaire sera réglée à l’amiable, hors des tribunaux. Kobe va alors diffuser un communiqué dans lequel il demandait pardon à la jeune fille et à la famille de celle-ci. Il en a fait de même pour sa femme et sa famille. Il a demandé pardon publiquement pour avoir commis l’adultère. Néanmoins l’affaire fait grand bruit et lui coûte sa réputation. En 2015, dans une interview avec le magazine GQ, il s’explique : « Je suis catholique, j’ai grandi dans une famille catholique, mes enfants sont catholiques. Ma seule véritable aide dans cette période a été de parler à un prêtre. ». Pour le basketteur ce fut le tournant car de cette conversation découle ces mots de l’homme de Dieu qu’il ne tarde pas à appliquer : « laisse filer. Passe à autre chose. Dieu ne te donnera jamais rien qui soit insurmontable pour toi, et tout est entre ses mains maintenant. Tu ne peux rien y faire. Laisse filer ». Quelques années plus tard, ils se réconcilie avec sa femme et les deux décident de fonder la Kobe and Vanessa Bryant Family Foundation (KVBFF). Cette organisation caritative vient en aide aux jeunes dans le besoin : particulièrement ceux sans-abris.
Selon CNN, Kobe Bryant, s’était rendu dans l’église catholique de Lady Queen of Angels de Newport Beach quelques heures avant le crash. Il a suivi l’office de 7 heures, dimanche matin, il était fidèle de la paroisse. «Résident de longue date du comté d’Orange et paroissien dans notre diocèse, Kobe assistait fréquemment à la messe et s’asseyait à l’arrière de l’église afin que sa présence ne détourne pas les gens de se concentrer sur la présence du Christ », a témoigné Mgr Timothy Freyer, évêque du diocèse d’Orange. Le Père Steve Sallot qui officiait dimanche précise dans cette chaine d’information américaine que « Nous nous sommes serré la main, j’ai vu qu’il s’était béni parce qu’il y avait un peu d’eau bénite sur son front ».

« Les circonstances du drame »

Star incontournable du basket américain, Kobe était plus ou moins prédestinée à une belle carrière. Son père n’est autre que le basketteur Joe Bryant. Kobe fait ses premiers pas sur les terrains au lycée. Il n’y tarde pas à se faire remarquer par des chasseurs de tête. En 1996, il participe à la Draft ; la sélection des futurs joueurs professionnels. Il est choisi par les Hornets de Charlotte. Rapidement, l’équipe décide de l’échanger avec les Lakers de Los Angeles. A seulement 17 ans, il devient l’un des joueurs les plus jeunes de la NBA et l’un des rares à passer directement du lycée au niveau professionnel. En vingt ans de carrière, il s’est hissé au plus haut rang du basketball : cinq fois champion de la NBA, double médaillé olympique, 18 fois dans la ligue des All-Stars et quatrième plus grand marqueur de l’histoire de la NBA. En 2016, il annonce et prend la retraite.
Le 26 janvier 2020, Kobe Bryant meurt dans un accident d’hélicoptère. L’accident a fait également huit autres victimes dont la fille du basketteur. L’enquête visant à éclaircir les circonstances exactes de l’accident se poursuit. Les enquêteurs ont promis un premier rapport préliminaire dans les dix jours après le drame. Mais déjà des informations sur les circonstances du drame circulent. On sait par exemple que l’hélicoptère a décollé de Newport Beach, dimanche 26 janvier, peu avant 10 heures (18heures GMT) et que l’accident a eu lieu alors qu’il se rendait à Thousand Oaks pour assister à un match de sa Mamba Academy, centre sportif dont il était propriétaire. Le site Live ATC a publié lundi des extraits de la discussion entre Ara Zobayan, le pilote de l’hélicoptère et les tours de contrôle. Les dernières questions et injonctions « Vous volez trop bas » de la tour de contrôle Socal resteront sans réponse.
En dehors de Kobe Bryant et sa fille Gianna Maria-Onore Bryant, sept autres personnes ont trouvé la mort dans ce crash. L’entraîneur de baseball de l’Orange Coast College, John Altobelli, était également à bord, accompagné de sa femme Keri et de l’une de leurs deux filles, Alyssa, coéquipière de Gianna Bryant dans son équipe de basket. Christina Mauser, entraîneure adjointe de Bryant à la tête de cette équipe, a aussi péri dans le crash, tout comme une jeune joueuse nommée Payton Chester et sa mère Sarah, et le pilote de l’appareil, Ara Zobayan. Vanessa Laine, épouse de Kobe a préféré garder le silence depuis le drame. Ce qui est compréhensible ayant perdu son mari et sa fille dans cet accident.

« Réactions dans le monde du sport »
La mort de Kobe Bryant n’a laissé insensible absolument aucun membre de la grande famille sportive mondiale en générale et celle du basket en particulier. Preuve de l’aura de celui qui se faisait appelé « Black Mamba ». Kobe Bryant, était un fan revendiqué de l’équipe de football du Milan AC. Très touché par la mort du basketteur, le club lombard a honoré sa mémoire à l’occasion de la réception de Torino, en Coupe d’Italie. Avant le coup d’envoi, les panneaux lumineux du stade San Siro ont affiché « Les légendes ne meurent jamais » et « Kobe pour toujours », des photos de Kobe Bryant et de sa fille Gianna ont été projetées sur les écrans géants. Les vingt-deux acteurs portaient également un brassard noir en signe de deuil. Lionel Messi sur Instagram a également réagit : « Je n’ai pas les mots… Toute ma tendresse à la famille et aux amis de Kobe. Ça a été un plaisir de le connaître et partager de bons moments ensemble. C’est un génie, comme il y en a peu, qui s’en va ». Les mots sont presque les mêmes chez l’entraineur du Real de Madrid. « C’est une terrible nouvelle qui affecte tout le monde. Nous sommes tous désolés par cette nouvelle », a réagi Zinédine Zidane. « Kobe était une véritable légende et une inspiration pour beaucoup. RIP Légende », a également écrit Cristiano Ronaldo dans un message publié sur son compte Twitter. Le cri de douleur est plus intense chez les basketteurs. Shaquille O’Neal a confié que la disparition de son ami aurait inévitablement un impact sur sa vie future. Tony Parker quant à lui, rend cet hommage : « Je suis dévasté par cette nouvelle, tu étais une vraie légende et un ami. Reposez en paix Kobe Bryant et ta fille Gigi, mes pensées et prières pour sa femme et ses enfants. ». D’autres basketteurs se sont prononcés chacun voyant en la mort Kobe Bryant, une perte brusque et énorme. Quoi qu’il en soit l’un des plus grands athlètes de tous les temps a tiré sa révérence. De sa vie, nous chrétien, retenons, non pas seulement ses exploits en qualité de sportif professionnel de haut niveau, ni ses richesses matérielles, mais l’enseignement sur la foi. Kobe durant sa vie était un homme vrai, humble, qui savait reconnaître son tors, qui admettait l’accompagnement spirituel et la confession, et qui, par dessus tout, était charitable à travers sa fondation caritative. Ce sont ces piliers de sa foi qui l’ont aidé à traverser l’une des périodes les plus sombres de sa vie. Garde son âme dans la paix, près de toi seigneur…. 

Lionel K@N@