République Démocratique du Congo (RDC): Félix Tshisekedi, Président de promesses et d’annonces ?

0
53

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi  s’adressant aux députés et sénateurs réunis en congrès, le 13 Novembre 2019, a  présenté toute une avalanche de propositions et de promesses pour l’amélioration intégrale de la vie des congolais.

C’est un devoir constitutionnel pour le Président en RDC que de s’adresser à la nation à travers les Députés et les Sénateurs réunis en congrès. Ce discours du chef de l’Etat congolais, comme ses précédents, est marqué par une série d’annonces et de vœux pour un Congo meilleur : « pour moi le temps est venu de mettre fin à ce paradoxe d’être considéré comme un des pays potentiellement riche du monde, mais dont la population est parmi les plus pauvres de la planète. », «… je suis pour une Afrique unie, une Afrique qui échange avec l’Afrique ».  Dans un discours de plus de 2h, Félix Tshisekedi s’est  plus contenté de repeindre la situation du pays et d’émettre des souhaits, que de présenter de manière concrète les actions qu’il a engagées pour parvenir à une vie descente, dont la plupart des congolais rêvent depuis l’accession de leur pays à l’indépendance.

Des réactions toutes azimuts

Si pour la coalition « cap pour le changement- front commun pour le Congo (cash-Fcc)», le discours du Président était à la hauteur des attentes de la population, l’opposition regrette un amateurisme au  sommet même de l’Etat. Quant à l’Eglise Catholique, par la voix de Ferdinand Tshole, le porte-parole de la CENCO (Conférence Episcopale Nationale du Congo), l’important est, pour le peuple, de voir toutes ces annonces mises en œuvre.

Le Président congolais a tout de même à son actif la gratuité de l’école primaire, même si face au désenchantement qui s’accroit dans les classes populaires, l’espérance des plus fragiles ne reposent plus dans la confiance aux promesses politiques .