Europa Ligue : Chelsea champion, pas de hasard pour Hazard et les blues.

Pour la deuxième fois de son histoire, Chelsea, lle club de la capitale Anglaise, est sacré champion de l'Europa ligue devant son voisin Arsenal,au terme de quatre-vingt-dix minutes de jeu intense par un score fleuve de 4 – 1.

0
928

C’est ce mercredi 29 mai 2019, du côté de Bakou en Azerbaïdjan que s’est tenu la dernière rencontre de la ligue Europa saison 2018 – 2019. Une finale qui a opposé deux clubs du même pays, mieux encore, de la même ville. Le derby sanglant longtemps annoncé entre Chelsea et Arsenal, respectivement 4ème et 8ème du championnat anglais, a largement tenue ses promesses, loin de toute compassion ou compromis. Les londoniens, fans et critiques, étaient tous au rendez-vous. Le prologue du match a fait miroiter un jeu équilibré avec des offensives partagées. Après une demie heure de jeu environ, l’équipe les blues s’est fait entendre sur un dangereux coup de tête de son avant-centre vedette, meilleur buteur de la compétition avec 11 réalisations, le français Olivier Giroud. La réplique des Gunners ne sait pas faite à l’immédiat, et c’est sous ce score que c’est séparé les deux équipes à la mi-temps (1-0).

De retour des vestiaires, il n’y a pas eu le changement auquel on se serait attendu pour une rencontre d’une telle envergure. La physionomie du match est restée la même, Chelsea a maintenu la pression, malgré quelques velléités offensives des avants-centres d’Arsenal notamment du Gabonais Obameyang et du français Lacazette. La situation s’est d’avantage clarifiée pour les blues quand ils ont inscrit leur deuxième but, puis un troisième, et encore un quatrième, contre un seul but d’Arsenal. Décidément la chance n’était pas au rendez-vous, le hasard n’était pas de la partie pour les Gunners. Il y avait en face Eden Hazard, une des pièces maitresses de Chelsea depuis sept ans, qui s’est encore illustré en inscrivant deux buts, faisant ainsi de son Club, le champion d’Europe pour la deuxième fois après son sacre de 2013.

credits photos

Pour se hisser jusqu’au sommet, les blues de Londres ont dû se défaire de tous leurs adversaires. Déjà en phase de poules, ils étaient premiers avec un total de 16 points, suivi de BATE Borisov qui avait 9 points, de MOL Vidi 7 points et de PAOK Saloni 3 points. En huitième de finale, ils ont croisé le fer avec Malmö FF, qui s’est incliné au terme des deux rencontres sous un score de 3 – 0, leur octroyant ainsi leur ticket pour les quarts de finale où ils ont fait la rencontre de Slavia Prague. Une rencontre très fructueuse au terme de laquelle, ils se sont qualifiés pour les demi-finales par un score de 5 -3 au cour des deux confrontations. En demi-finale, l’aventure a failli s’arrêter quand ils ont rencontré Eintracht Francfort l’équipe allemande. Une partie qui s’est avérée très difficile pour les blues. Au terme des deux matchs, ils ont fait jeu égal, un but partout. Seulement, Chelsea a eu l’avantage d’avoir inscrit le but à l’extérieur, ce qui l’a propulsé en final.

Cette victoire en finale d’Europa Ligue vient couronner un travail de titan, abattu par tout l’encadrement technique et par les joueurs eux-mêmes. Ce qui présage une prochaine saison pleine de promesse qui  commencera  par la ligue des champions, la plus importante compétition de football professionnel.

Georges Guidérand Tadjeuteu