crédits photos: journaldu cameroun.com

Les hommes politiques ont salué les annonces faites par le PM dans le nord-ouest.

Le Premier Ministre camerounais Joseph Dion Ngute a entamé la semaine dernière une visite dans les régions du Nord-ouest et du Sud- ouest. Il est allé porter le message d’apaisement et de dialogue du Chef de l’État Paul Biya aux populations. Après deux ans de crise majeure, la visite de John Ngute suscite des réactions diverses de la classe politique camerounaise.

D’après le quotidien bilingue national Cameroun Tribune « la classe politique salue les annonces du PM dans le Nord-Ouest ». Des hommes politiques s’expriment sur la question, dans son édition du mardi 14 avril 2019.

Pour l’Honorable Bapooh Lipot, la visite du PM illustre le désir de Paul Biya de sauvegarder l’unité nationale du pays. Le secrétaire général de l’Union des populations du Cameroun (UPC) pense que « malgré la présence de l’armée républicaine en avant-garde, dans lesdites régions l’option à primordiale  a toujours été la préservation de la paix, gage du développement de notre nation…il importe désormais que les cœurs s’ouvrent véritablement au dialogue afin de voir revenir la quiétude républicaine dans ces régions ».

Le crédo est le même pour Serges Espoir Matomba, premier Secrétaire du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale (PURS). Il estime que « c’est une bonne chose que le Premier Ministre soit descendu sur le terrain pour faire cette annonce ». Toutefois, le candidat à la présidentielle d’octobre dernier suggère que  les chefs religieux et traditionnels, quelques membres de la société civile et les partis politiques  et surtout les femmes influentes dans ces zones, prennent part à ce dialogue.

Maidadi Saidou, quant à lui félicite son parti pour l’initiative. Pour le membre du bureau politique de l’Union Nationale pour la Démocratie et le Progrès (UNDP), elle s’inscrit en droite ligne avec les dires du président du parti, Bello Bouba Maigari lors du congrès tenu le 25 février 2017. «  Il [Bello Bouba Maigari] avait clôturé ses propos en encourageant la poursuite du dialogue tout en souhaitant que le gouvernement reprenne à main sur la partie la plus sensible de ce dossier, notamment la mise en place des régions comme urgence nationale », affirme-t-il. Son point de vue est appuyé par Anicet Ekane. « La visite du premier ministre dans le Nord-ouest  est, en réalité, la conséquence d’un long processus d’approche, par rapport aux différentes solutions envisagées dans la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest », indique le président du bureau national du Mouvement Africain pour l’Indépendance et la Démocratie (Manidem). Toutefois, il ajoute qu’il faut faire la distinction entre les bandes armées, les populations et les acteurs politiques, pour la bonne tenue des pourparlers entre le gouvernement et les acteurs des régions en crise.  Pour Fon Chafahs  Isaac, cette visite porte une lueur d’espoir. «Nous sommes convaincus que le message portera ses fruits», déclare le sénateur, du Mouvement Démocratique des Camerounais (PDM). Après le Nord Ouest,  Le Premier Ministre Joseph Don Ngute a  poursuivit sa mission dans le Sud-ouest.

Joseph Julien Ondoua Owona